Basse Valbonne

Plaine de la Valbonne


Le site semble potentiellement intéressant pour la Cistude d'Europe vue en 2008, le Pélodyte ponctué, le Crapaud calamite vu en 2010, le Crapaud commun vu en 2010, la Rainette verte, le Sonneur à ventre jaune, la Grenouille rieuse vue en 2010, la Grenouille verte vue en 2010, la Grenouille agile vue en 2010, la Grenouille rousse vue en 2010, le Triton palmé vu en 2010, le Triton crêté, le Triton alpestre vu en 2010, l'Orvet, le Lézard des murailles vu en 2010, le Lézard vert vu en 2010, la Couleuvre à collier vue en 2010, la Couleuvre vipérine vue en 2010, la Couleuvre verte et jaune vue en 2010, la Vipère aspic vue en 2010 et la Coronelle lisse.
Si ces espèces sont recensées, le site regrouperait 3 des 5 lézards de l'ain, la seule tortue sauvage de l'ain, les 2 crapauds visibles dans l'ain, 3 des 4 tritons visibles dans l'ain et 5 des 7 serpents visibles dans l'ain.

PRESENTATION HERPETOLOGIQUE

Le casse CALLARD ainsi que les pelouses sèches sont des sites très appréciés par le crapaud calamite qui s'y reproduit tout comme l'alyte accoucheur.
La lône qui parcours la zone abrite quant à elle les populations de crapaud commun
Quelques cistudes d'Europe partagent le même biotope.
Au printemps, la lône est en "mini crue" et inonde les prairies alentour créant des flaques dans les quelles la grenouille agile, la grenouille rousse, le pélodyte ponctué et les tritons palmés et alpestres viennent pondre.
Toutes les zones humides sont abondantes en grenouilles rieuses
La profusion de lissamphibiens sur le site permet également une profusion de prédateurs tels que la couleuvre à collier et la couleuvre vipérine.
Les pelouses sèches quant à elles accueillent de grosses populations de lézards verts et une population localisée de vipère aspic.
La couleuvre verte et jaune s'établit quant à elle dans tous les milieux.

 

PRESENTATION FAUNISTIQUE ET FLORISTIQUE

Les pelouses sèches voient se développer de nombreuses orchidées (ophrys bourdon et orchis militaire pour la plupart).
Sur les lignes à haute tension traversant les pelouses sèches, on note une très belle population de guêpiers d'Europe.
Le faucon crécerelle et le faucon hobereau sont assez courants. 
Les bords de la lône quand à eux accueillent quelques castors et deux individus de loutres ont été observés en 2009, en complément de nombreuses traces. 
Le milan noir y est courant.
Le vison d'Amérique semble aussi présent sur le site, sans grande convictions. 
La carrière abrite quand à elle quelques engoulevents d'Europe

Emys orbicularis  (Présence non naturelle)
Hierophis viridiflavus
Lacerta bilineata
Natrix natrix
Natrix maura
Podarcis muralis
Vipera aspis
 
Alytes obstetricans
Bufo bufo
Bufo spinosus
Epidalea calamita
Ichtyosaura alpestris
Lissotriton helveticus
Pelodytes punctatus
Pelophylax kl. esculentus
Pelophylax ridibundus
Rana dalmatina
Rana temporaria
Triturus cristatus

 

  ACTIONS A REALISER ENTRE 2011 ET 2014    PERIODE     OBJECTIFS      RESULTATS  
  Inventaire ophidiens     avril - octobre     Détecter la présence éventuelle de la coronelle lisse et la couleuvre d'esculape  

2011: Espèces non détectées
2012: Espèces non détectées
2013: Espèces non détectées

  Suivi des reproductions de lissamphibiens     fin février - fin août   Evaluer l'abondance des différentes espèces    

 

Contributions:

BONVOISIN Cédric
CAYUELA Hugo
DUBOIS Fabien
FEUVRIER Benoît
GUERRINI Jessy
LAY Alexandre
MEROT Alexandre
MONTAVON Olivier
NENERT Jean
PALABOST Loïc
RAMEAU Thibault
ROUX Alexandre
SURMONT Hélène
VILLE Alexandre 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site