Dombes

La Dombes

 

Étangs visités

 

PRESENTATION HERPETOLOGIQUE

La Dombes possède un potentiel herpétologique exceptionnel de part le nombre d'étangs qu'elle possède (un millier environ).
Si les reptiles n'y sont pas très abondants, à l'exception de la Couleuvre à collier (présente sur la quasi totalité des étangs où elle se nourrit des grenouilles, tritons et jeunes carpes), on note la présence du Lézard des murailles et du Lézard vert occidental pour les plus communs, ainsi que l'Orvet (trop discret pour évaluer son abondance) et le Lézard des souches (très localisé).
Il est possible d'observer la Couleuvre d'esculape (très peu mentionnée) ainsi que la Vipère aspic
La Tortue de Floride et la Cistude d'Europe sont certainement présentes (un seul individu de Cistude d'Europe est connu à ce jour). 
C'est au niveau des amphibiens que la Dombes est intéressante.
En effet, la Grenouille agile et la Grenouille rousse y sont bien présentes, au même titre que les Grenouilles "vertes" (dont on observe les 3 espèces de l'Ain).
Le Crapaud commun, la Rainette verte (espèce visiblement en extansion) et le Sonneur à ventre jaune y sont aussi présents bien que ce dernier soit très rare et localisé. 
La Salamandre tachetée et le Triton alpestre semblent être très communs. 
Le Triton palmé lui aussi est relativement présent et le Triton crêté s'y trouve en grandes densités également alors qu'il est très rare dans la plupart des "zones biogéographiques" de la région Rhône-Alpes (lorsqu'il n'y est pas absent). 
On notera la seule donnée actuelle de Triton ponctué dans le département de l'Ain. 

 

PRESENTATION FAUNISTIQUE ET FLORISTIQUE

La Dombes est un site important pour les plantes aquatiques qui sont certainement les plus remarquables (étoile d'eau) mais les connaissances concernant les végétaux restent vagues.
La Dombes est surtout le havre de paix des oiseaux tels que le Grèbe à cou noir, le Fuligule milouin ou le Fuligule morillon
La Cigogne blanche y niche également, tout comme toutes les espèces de hérons de France, y compris le Butor étoilé bien que celui-ci soit en régression. 
Les Busards cendrés et Busards saint-martins y nichent également.
On note également les seules mentions nationales de Grand-Duc d'Europe nicheurs dans des forêts de plaine.
Le potentiel ichtyologique est assez faible car les étangs servent avant tout à l'élevage de la carpe

 

COMMUNES INVENTORIEES
(Mionnay, Tramoyes, Les Echets, Saint-André de Corcy, Saint-Marcel en Dombes, Montluel, Sainte-Croix)


 Alytes obstetricans
(Bombina variegata)
Bufo bufo
Bufo spinosus
Epidalea calamita
Hyla arborea
Lissotriton helveticus
Lissotriton vulgaris
Ichtyosaura alpestris
Pelophylax kl. esculentus
Pelophylax lessonae
Pelophylax ridibundus
Rana dalmatina
Rana temporaria
Salamandra salamandra terrestris
Triturus cristatus

Anguis fragilis 
Emys orbicularis

Hierophis viridiflavus
Lacerta bilineata
Natrix natrix helvetica
Podarcis muralis
Vipera aspis aspis 
Zamenis longissimus

 

Triton alpestre Couleuvre à collier  Hibou moyenduc Triton ponctué
Cliquez sur les images pour agrandir

 

Contributions:

BAUX Valentin
BENMERGUI Maurice
CAYUELA Hugo
CHAZAL Romain
CHEVALIER Purdey
D'ADAMO Christophe
DUBOIS Fabien
LAY Alexandre
RAMEAU Thibault
RIBATTO Edouard
ROUX Alexandre 
SURMONT Hélène
VILLE Alexandre 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×