Tuileries de Niévroz

 

Des Tuileries de Niévroz au Lac des Pyes

PRESENTATION HERPETOLOGIQUE

Site très apprécié par Herpéto-Ain car il s'agit du premier recensé.
On y trouve couleuvres vipérines en abondance et les couleuvres vertes et jaunes y sont très fréquentent
On notera la présence du Sonneur à ventre jaune dans les ornières nouvellement créées par l'exploitation d'une carrière. 
Dans la carrière, les flaques temporaires peuvent accueillir des pontes de crapaud calamite, même si peu fréquentes. 
On trouve à proximité de chaque point d'eau, flaques ou étangs, les 3 grenouilles communes (verte, rieuse et lessona). 
Chaque année, l'un des lacs accueille des pontes de crapaud commun (à l'exception de l'année 2010).
La présence de couleuvre à collier est occasionnelle sur les lacs et aux bords du rhône.  
Les étangs les plus à l'Est sont bordés d'un cours d'eau près duquel on peut observer tritons palmés, grenouilles agile. A ce même endroit, 4 grenouilles rousses ont été observées en 2010. 
Les Tuileries (lieu-dit) abritent une population de trachémydes à tempes rouges qui semble avoir mené à terme une reproduction en 2009. 
 Deux individus de cistude d'Europe dont l'une est une probable "échappée de captivité" ont été observés sur un lac plus reculé entre 2008 et 2009.
Le site des Tuileries présente encore de nombreux ronciers en bordure de pelouse sèche propices à la vipère aspic, observée une seule fois en avril 2009. 

 

PRESENTATION FAUNISTIQUE ET FLORISTIQUE

Le site est très propice à l'implantation d'espèces invasive et nottament la renouée du Japon.
On retrouve, près de la carrière, dans les ornières, quelques plants de phragmites.
Les bords du rhône présentent un intéret majeur de part la présence en abondance de saules drapés, nourriture du castor.
Au niveau ornithologique, on note la présence, au niveau des lacs de pêche, du blongios nain, du martin-pêcheur et du héron cendré
Quelques couples de milan noir semblent s'être établis également. 
On observe régulièrement des individus d'engoulevent d'Europe.
Sur les pelouses sèches, il n'est pas rare d'appercevoir le faisan de Colchide, le faucon crécerelle et le guêpier d'Europe.
Les lapins de garenne sont abondants. 

 


Biotope lac de pèche


Biotope ornières (carrière)

 

Natrix maura
Natrix natrix
Hierophis viridiflavus
Vipera aspis
Podarcis muralis
Lacerta bilineata
Emys orbicularis
Trachemys scripta elegans

Bombina variegata
Bufo spinosus
Epidalea calamita
Pelodytes punctatus
Pelophylax kl. esculentus

Pelophylax lessonae
Pelophylax ridibundus
Rana dalmatina
Rana temporaria
Lissotriton helveticus

 

  ACTIONS REALISEES 

  PERIODE     OBJECTIFS     RESULTATS  
Relevé plaques à reptiles   mars - septembre     inventaire reptile, recherche de la coronelle lisse, la vipère aspic et de l'orvet  

Données 2011: 1 Couleuvre verte et jaune observée
Données 2012: 3 Couleuvres vertes et jaunes, 1 Lézard vert occidental, 6 Lézards des murailles, 4 Couleuvres vipérines, 1 Crapaud commun observés 

 Comptage sonneurs à ventre jaune   mai - juillet   Estimer la densité de la population  

Données 2010: 22 individus identifiés
Données 2011: 2 individus identifiés
Données 2012: 0 individus identifiés
Données 2013: 1 individu identifié

  Recherche de la cistude d'Europe   avril - septembre   Identifier le nombre d'individus encore présents   Données 2011: 2 individus
Données 2012: 1 individu
Données 2013: 1 individu
Création de points d'eau temporaires   mars - septembre   Favoriser l'implantation du Crapaud calamite et du Sonneur à ventre jaune  

En cours de réalisation par le bureau d'étude ASCONIT 

 

Contributions:

BONVOISIN Cédric
CHEVALIER Purdey
CHOPPARD Camille
DUBOIS Fabien
FEUVRIER Benoît
LAY Alexandre
MEROT Alexandre
MONTAVON Olivier
PALABOST Loïc
RAMEAU Thibault
ROUX Alexandre 
SUMONT Hélène
VILLE Alexandre 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×